logo des Intouchables
À propos | Contact | Manuscrits
voir les auteurs dont le nom commence par la lettre A voir les auteurs dont le nom commence par la lettre B voir les auteurs dont le nom commence par la lettre C voir les auteurs dont le nom commence par la lettre D voir les auteurs dont le nom commence par la lettre E voir les auteurs dont le nom commence par la lettre F voir les auteurs dont le nom commence par la lettre G voir les auteurs dont le nom commence par la lettre H voir les auteurs dont le nom commence par la lettre I voir les auteurs dont le nom commence par la lettre J voir les auteurs dont le nom commence par la lettre K voir les auteurs dont le nom commence par la lettre L voir les auteurs dont le nom commence par la lettre M voir les auteurs dont le nom commence par la lettre N voir les auteurs dont le nom commence par la lettre O voir les auteurs dont le nom commence par la lettre P voir les auteurs dont le nom commence par la lettre Q voir les auteurs dont le nom commence par la lettre R voir les auteurs dont le nom commence par la lettre S voir les auteurs dont le nom commence par la lettre T voir les auteurs dont le nom commence par la lettre U voir les auteurs dont le nom commence par la lettre V voir les auteurs dont le nom commence par la lettre W voir les auteurs dont le nom commence par la lettre X voir les auteurs dont le nom commence par la lettre Y voir les auteurs dont le nom commence par la lettre Z
mario_cyr.jpg

Mario Cyr

Né à Saint-Hyacinthe en 1955, il ne s’en vante pas. Ni du lieu. Ni de la date. Il se vante cependant de ne pas avoir terminé son cours secondaire. Malgré cela (ou à cause de cela), il a eu une vie remplie.

À 17 ans, il s’installe à Québec, où il devient animateur et réalisateur à CKRL. MF, la radio communautaire. Il travaille également à l’organisation de fêtes populaires et d’événements culturels. Il fait notamment partie, pendant quelques années, de l’équipe de programmation du Festival d’été de Québec.

En 1983, on le retrouve à Montréal, où il exerce le métier de journaliste pour le compte de magazines : Justice, Le Bel Âge, Santé, entre autres. Depuis 1993, il gagne sa vie comme rédacteur à la pige. Son principal client est une grande institution financière québécoise.

En 2001, et pendant presque un an, il a poursuivi de semaine en semaine, ici même, sur ce site, l’écriture du Journal intime d’Éric, séropositif. Son premier roman jeunesse, Ce garçon trop doux, a été traduit en portugais, en serbe et en croate.

Mario Cyr est membre de l’Union des écrivaines et écrivains québécois depuis 1998.

Livres publiés

ADULTE

Épuisé — Et les mouettes tournoient obstinément au-dessus de nos corps
Hacker
Épuisé — Journal intime d’Éric, séropositif
Épuisé — Jusqu'à épuisement des stocks
Épuisé — Mono
Épuisé — Retire ta main
Revenir à toi
Épuisé — Vieillir
Visite tardive
XMAS

JEUNESSE

Ce garçon trop doux suivi de Nuit claire comme le jour
Après Les Chrétienneries, vendus à 50 000 exemplaires, voici Les Justineries.
Le Dictionnaire cubain indispensable. Le mot le dit : I-N-D-I-S-P-E-N-S-A-B-L-E.
Les imposteurs de la gauche québécoise de Philippe Sauro-Cinq-Mars, un des jeunes intellectuels les plus brillants du Québec.
La beauté des rêves, l'autobiographie de Jean-Claude Lord, le réalisateur de la télésérie-culte Lance et compte.
Mon enfance sous l'occupation nazie, le récit unique d'un rescapé de la Seconde Guerre mondiale.
Montréal-Dakar de Mamoudou Baba Talla, un jeune écrivain québéco-sénégalais promis à un bel avenir.

page Facebook des Intouchables Pour nous suivre

© Les Éditions des IntouchablesMD. Tous droits réservés — crédits