logo des Intouchables
À propos | Contact | Manuscrits
voir les auteurs dont le nom commence par la lettre A voir les auteurs dont le nom commence par la lettre B voir les auteurs dont le nom commence par la lettre C voir les auteurs dont le nom commence par la lettre D voir les auteurs dont le nom commence par la lettre E voir les auteurs dont le nom commence par la lettre F voir les auteurs dont le nom commence par la lettre G voir les auteurs dont le nom commence par la lettre H voir les auteurs dont le nom commence par la lettre I voir les auteurs dont le nom commence par la lettre J voir les auteurs dont le nom commence par la lettre K voir les auteurs dont le nom commence par la lettre L voir les auteurs dont le nom commence par la lettre M voir les auteurs dont le nom commence par la lettre N voir les auteurs dont le nom commence par la lettre O voir les auteurs dont le nom commence par la lettre P voir les auteurs dont le nom commence par la lettre Q voir les auteurs dont le nom commence par la lettre R voir les auteurs dont le nom commence par la lettre S voir les auteurs dont le nom commence par la lettre T voir les auteurs dont le nom commence par la lettre U voir les auteurs dont le nom commence par la lettre V voir les auteurs dont le nom commence par la lettre W voir les auteurs dont le nom commence par la lettre X voir les auteurs dont le nom commence par la lettre Y voir les auteurs dont le nom commence par la lettre Z
JEAN-PIERRE_DAVIDTS.jpg

Jean-Pierre Davidts

Conteur et romancier, Jean-Pierre Davidts est né à Liège, en Belgique, le 27 mars 1950. Il immigre au Québec à l’âge de 11 ans et poursuit des études classiques au Collège Mont-Saint-Louis de Montréal.

En 1970, il entreprend un baccalauréat ès sciences en microbiologie à l’Université de Montréal. Quatre ans plus tard, il s’inscrit à un programme de maîtrise en traduction qui lui permet d’entrer au service du Secrétariat d’État à Ottawa. Il y travaille jusqu’en 1984, année où il abandonne la fonction publique pour voler de ses propres ailes.

En 1982, il participe à un atelier d’écriture sous la direction d’Élisabeth Vonarburg, au terme duquel il publie une première nouvelle dans la revue Solaris. Il publie ensuite dans plusieurs revues, dont STOP et XYZ.

L’un de ses contes, «Griffedor et le dragon» , lui vaut de remporter le concours du Salon du livre de l’Outaouais en 1987. Son premier recueil, Contes du chat gris, obtient le Prix Desjardins 1995 pour la relève en littérature jeunesse et se trouve parmi les finalistes des Prix littéraires du Gouverneur général.

Il est membre de l’Union des écrivaines et écrivains québécois.

Livres publiés

ADULTE

Épuisé — Délit d’intimité
Épuisé — L’Homme avec qui mourait l’espoir
Épuisé — Pitié pour les pigeons

JEUNESSE

Épuisé — La Sangsue
Le petit prince retrouvé
Épuisé — Le Temps meurtrier
Après Les Chrétienneries, vendus à 50 000 exemplaires, voici Les Justineries.
Le Dictionnaire cubain indispensable. Le mot le dit : I-N-D-I-S-P-E-N-S-A-B-L-E.
Les imposteurs de la gauche québécoise de Philippe Sauro-Cinq-Mars, un des jeunes intellectuels les plus brillants du Québec.
La beauté des rêves, l'autobiographie de Jean-Claude Lord, le réalisateur de la télésérie-culte Lance et compte.
Mon enfance sous l'occupation nazie, le récit unique d'un rescapé de la Seconde Guerre mondiale.
Montréal-Dakar de Mamoudou Baba Talla, un jeune écrivain québéco-sénégalais promis à un bel avenir.

page Facebook des Intouchables Pour nous suivre

© Les Éditions des IntouchablesMD. Tous droits réservés — crédits